SofiaBreak

Welcome on Sofia Boutella's fanclub.

If you want to share with some other fans, here's the place!!
Keep in touch with us to latest news about her...

Don't hesitate to register and introduce yourself to know ya better... Very Happy

Have a good visit on www.sofiabreak.net


SofiaBreak || Le Fan Club de Sofia Boutella
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  Log in  

Share | 
 

 Biographie à la demande...

Go down 
AuthorMessage
Joanne{webmiss2}
¤ Webmaster ¤
avatar

Female Number of posts : 4210
Age : 27
Localisation : Barcelona
Registration date : 2005-11-03

PostSubject: Biographie à la demande...   Sun 14 Sep - 15:51

Bonsoir tout le monde,

Voici un lien donné par Cyrielle, que j'aime bcp Very Happy
C'est une biographie bien complète, selon moi, de Sofia !!
Ca m'a bcp touché et je trouve que la personne qui l'a écrite a utilisé les bons mots, ceux que Sofia aurait utilisés Wink


http://www.emmanuellevalenti.com/article-19608330.html

_________________
C'est une femme habitée par son Art !
"La danse est une passion et un art exigeant. Ce qui est important, plus que la technique et le style,
c'est la façon dont un danseur exprime sa personnalité et ses émotions."


Back to top Go down
http://twitter.com/chica972
lolo{webmiss1}
¤ Webmaster ¤
avatar

Female Number of posts : 1481
Age : 26
Localisation : Wayne's World
Registration date : 2005-11-06

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Sun 14 Sep - 18:38

Tu penses pas que c'est elle qui l'as écrite ? c'est possible nan ?
En tout cas merci!
Back to top Go down
http://sofiabreak.net
sushi
Fidèle
avatar

Female Number of posts : 3065
Age : 24
Localisation : Finistère
Registration date : 2007-02-22

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Sun 14 Sep - 18:40

Wii je suis fan de cette bio drunken
Back to top Go down
http://sushmi.skyblog.com
Joanne{webmiss2}
¤ Webmaster ¤
avatar

Female Number of posts : 4210
Age : 27
Localisation : Barcelona
Registration date : 2005-11-03

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Sun 14 Sep - 18:54

lolo{webmiss1} wrote:
Tu penses pas que c'est elle qui l'as écrite ? c'est possible nan ?

Ouais, c'est possible ! Mais je pense pas.
A la fin y'a écrit le nom de l'auteur et au début 'écrit à sa demande en 2006'.

_________________
C'est une femme habitée par son Art !
"La danse est une passion et un art exigeant. Ce qui est important, plus que la technique et le style,
c'est la façon dont un danseur exprime sa personnalité et ses émotions."


Back to top Go down
http://twitter.com/chica972
I_LOVE_DANCE
Super fan
avatar

Female Number of posts : 179
Age : 33
Localisation : belgique
Registration date : 2006-03-24

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Tue 16 Sep - 12:03

la bio est trop bien ecrite... on dirai que c est elle franchement j ai adoree lol!
Back to top Go down
Virgy
Fan en Or
avatar

Female Number of posts : 378
Age : 30
Localisation : Eure 27
Registration date : 2007-09-07

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Tue 16 Sep - 12:58

merci pour le lien
Back to top Go down
http://geisha-land.skyblog.com/
lauraa
Indispensable
avatar

Female Number of posts : 530
Age : 29
Registration date : 2006-02-24

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Tue 16 Sep - 18:35

merci!
super la biographie... vraiment Smile
Back to top Go down
http://sofia-by-laura.skyblog.com
Saphiiraa
Fidèle
avatar

Female Number of posts : 1042
Age : 27
Localisation : Lorraine 57
Registration date : 2008-01-20

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Sat 20 Sep - 20:51

Salut les filles!! ^^

Tu m'étonnes super bio Wink J'ai plutôt bien trouvé je suis contente qu'elle vous plaise!!
Back to top Go down
Kiss
Aime bien Sofia
avatar

Female Number of posts : 29
Age : 25
Localisation : CAEN
Registration date : 2008-03-04

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Fri 10 Oct - 17:52

Ouahh chui étonné...C'est super bien fait.
Merci beaucoup!
Back to top Go down
Martita
Fan en Or
avatar

Female Number of posts : 451
Age : 31
Localisation : Espagne
Registration date : 2007-01-14

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Sun 12 Oct - 22:19

ouahh! je ne sais pas si tout ce qu'elle dit est vrai, car je ne connais pas Sofia perso (c'est dommage!!! ja ja) mais ce que j'ai déjà lu, il est raconté d'une façon très très jolie et sentimentale. Cela me laisse bouche bée qeu c'est Sofia elle-même qui a demandé la biographie. C'est curieux (je le dis parce qu'elle est très jeune!) et c'est joli. C'est un bon travail dès mon opinion, qui a des limitations, comme j'ai dit!
Merci beaucoup pour le lien!
Back to top Go down
celiaa
Fan de Sofia
avatar

Female Number of posts : 64
Age : 22
Localisation : 95
Registration date : 2008-10-31

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Sat 1 Nov - 19:48

Super biographie !!!
Back to top Go down
Joanne{webmiss2}
¤ Webmaster ¤
avatar

Female Number of posts : 4210
Age : 27
Localisation : Barcelona
Registration date : 2005-11-03

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Sat 3 Oct - 11:48

Le blog de la fille fonctionne plus, je trouvais ça dommage. Et là je viens de tomber par hasard sur le même texte. Alors je profite pour le remettre, et que celles qui l'ont pas lu, le fasse ! Ca vaut le coup.

Quote :

L’Algérie, berceau de mon enfance. Je suis née le 3 avril 1982 à
Bab-El-Oued sous le signe du Bélier. J’ai grandi à Alger où j’ai fait
mes premiers pas de danse classique à l’âge de cinq ans, inscrite par
mon père. J’ai eu très tôt un goût prononcé pour cette discipline qui
m’apprenait déjà la rigueur et l’allégresse. Si la danse s’apparente
souvent à la féminité incarnée, en dehors des cours j’étais, moi,
plutôt garçon manqué. Jouer dehors, traîner dans la gadoue et cumuler
les bêtises au nez de ma mère qui m’élevait seule, étaient aussi mes
passe-temps favoris. Mon père, musicien professionnel, vivait entre
Paris et Alger. Autant dire que je le voyais peu, qu’il me manquait
beaucoup aussi. Peut-être est-ce ce manque qui m’a donné un caractère
très solitaire… Quoi qu’il en soit, mon enfance à Alger m’a laissé des
souvenirs que le temps n’effacera jamais et ce, malgré les mouvances
qui nous ont obligées, ma mère et moi, à fuir le pays en 1992. La
guerre civile faisait rage, nos vies étaient en danger. Mon père nous a
amenées en France l’année de mes dix ans.

Derrière l’enthousiasme d’arriver dans ce pays qui était synonyme pour
moi de tous les possibles, sont arrivées les difficultés sous-jacentes
de l’intégration. Une intégration qui ne ressemble en rien à celle de
mes compatriotes de banlieue. Je ne suis pas et n’ai jamais été une «
beurette », j’étais une enfant algérienne déracinée. Je ne ressentais
pas vraiment le devoir de m’intégrer, je pressentais l’interrogation
des autres élèves sur mon origine. Mes vraies souffrances se logeaient
surtout dans le changement radical de vie. Je changeais de climat,
d’école, d’amis… C’est là que résidaient mes difficultés d’intégration.
Le plus douloureux est qu’en Algérie, lorsque j’allais visiter ma
famille, j’étais devenue une Française à leurs yeux. Les humains
m’avaient ôté toute mon identité, des deux côtés de la méditerranée.

Lorsque je suis arrivée, j’ai commencé la Gymnastique Rythmique et
Sportive dans un centre sportif à Paris. Les entraînements étaient très
réguliers et occupaient la majorité de mon temps. Après l’école, de 17h
à 21h, j’allais cinq fois par semaine m’entraîner. Pendant les vacances
scolaires, la cadence s’accélérait. Je pratiquais alors la GRS tous les
jours et toute la journée. La pratique de ce sport m’a réellement
appris le sens de l’effort, la rigueur et j’ai vite compris que rien
dans la vie n’était acquis. Seuls la volonté et le travail permettent
d’aboutir là où notre passion nous guide. En parlant de passion, si la
danse et la GRS avaient un vrai sens à mes yeux, l’école quant à elle,
m’angoissait plus qu’elle ne m’apportait. J’avais déjà trouvé un sens à
ma vie : celui de me perfectionner, d’apprendre, d’évoluer dans la
danse et j’attendais le bon moment pour quitter le monde scolaire. Sans
compter que j’avais déjà un pied dans le monde professionnel. Un
directeur de casting m’a repérée lorsque j’avais quatorze ans et m’a
donné l’opportunité de travailler en tant que mannequin d’une part
(pour Issy Miyaké, Benetton, etc.) et dans des clips vidéo (Cesaria
Evora, Jamiroquai). Parallèlement à la GRS et les championnats auxquels
je concourais, j’ai découvert un nouvel art : le break-dance. Cette
danse hip-hop m’apportait un réel moyen de me dépasser, de me
surpasser, une vraie source d’expression ainsi qu’une seconde famille.
Commencer le break-dance, c’était l’ouverture sur une vie loin des
sentiers balisés.

Danser était un moteur fabuleux, mes amis et moi nous entraînions
n’importe quand, à n’importe quelle heure et jusque très tard dans la
nuit. L’important c’était de trouver un endroit pour nous exprimer et,
lorsque, par bonheur nous trouvions une salle libre, nous l’exploitions
jusqu’au bout. Nous étions très solidaires, très passionnés. Fatigue,
dormir, école et vie pré-réglée, toutes ces obligations de jeunes
adolescents étaient effacées par l’épanouissement presque
indescrïptible que nous vivions. Les Halles surtout et sa place
réservée aux break-dancers reste un pôle de rencontres et d’évolution
marquant pour tous les danseurs de hip-hop. A mes débuts, j‘ai dû faire
face à ce milieu entièrement masculin. J’ai dû me battre pour avoir
cette place que je souhaitais tant. Au fur et à mesure de ma
motivation, de ma hargne et lorsque ils se sont aperçus que j’étais
comme eux, une fille certes mais toujours garçon manqué et casse-cou,
tout s’est bien déroulé. Je n’avais peur de rien. Je devais juste
prouver pour être acceptée. Je suis devenue une sorte de mascotte, de
petite protégée, de sœur pour tous les break-dancers. Le temps aura eu
raison de ma persévérance.

En 1999, je me présente au casting du film Le Défi de Blanca Li. La
réalisatrice cherche avant tout des breakers. Je suis retenue pour le
film où je dois interpréter Samia, la petite amie du premier rôle
masculin. On me fait suivre des cours de comédie au studio Pygmalion et
je découvre là une nouvelle dimension, j’étais sur un nuage. Ce film
reste un tournant décisif dans ma vie tant psychologiquement que
professionnellement. Je décide de stopper définitivement l’école. Je
n’ai que dix-sept ans et mes parents tentent de s’y opposer. « Quel
avenir pour toi, invoquent-ils ? » Moi, je ne sais pas encore de quoi
mon avenir sera fait mais ce que je sais c’est qu’ à ce moment précis,
mon cœur et mes intuitions me propulsaient et me poussaient à
persévérer dans la danse et la comédie. L’école ? C’était un poids, un
milieu pour lequel je n’avais pas le temps de me consacrer. De toute
façon, quoi qu’il arrive je continuerai à apprendre, à me cultiver par
les livres, le cinéma, les rencontres et les découvertes que je ferai.
Ma vie était aujourd’hui et devant moi. Je n’ai jamais regretté ce
choix. A l’issu du film, j’ai continué à prendre des cours de comédie,
je voulais apprendre et j’ai commencé à prendre des cours d’anglais
dans l’idée de suivre des cours à l’Actor’s studio de New York. Je
bricolais pour financer les différents cours que je suivais. Quand je
n’avais pas de cachets, je revendais habits et cd’s ; indépendante dans
l’âme je voulais le rester financièrement pour mes parents. Je faisais
mes choix et les assumais.

Après le film et en parallèle des cours de théâtre et d’anglais, je
suis entrée dans la troupe des Vagabonds. Je revenais de plein fouet
dans le break-dance et allais vivre cinq années magiques avec mes
compagnons et frères de cœur de la bande. Nous allions danser partout,
en Allemagne, en Angleterre, à la Réunion. Nous étions soudés ! Les
Battles version internationale rythmaient le tout… Un Battle à Paris,
qui m’a permis une victoire puis Los Angeles… Le monde s’ouvrait et les
défis s’enchaînaient pour repousser encore plus loin mes limites.
Après cinq ans de « vie commune », les Vagabonds du premier cru se
séparent pour que chacun puisse évoluer personnellement. Chacun reste
pour l’autre un miroir, un conseiller, un moteur.

J’ai été remarquée. Je n’ai jamais voulu faire n’importe quoi et
regardais à deux fois les propositions que l’on me faisait. Mon
intégrité artistique et ma foi ne seront jamais ne serait-ce
qu’égratignées par je ne sais quelle carotte pécuniaire. Mon cœur, mon
ressenti et ma sensibilité sont mes seuls guides auxquels je me fie
plus qu’à n’importe quelle personne. Jusqu’à présent, cette vie
intérieure très féconde a su me guider et m’a aidée à traverser les
épreuves, les obstacles, les combats nécessaires de la vie. Je fais
confiance à mon destin, à Dieu et suis les choix de mon cœur.

La presse s’est intéressée à ce que je faisais, j’ai été interviewée.
Parler de moi ne fait pas partie de mes activités favorites, mais
j’accepte cet exercice sans rechigner.

Années 2004 et 2005, les rencontres et coups de cœur professionnels
fleurissent. Je fais un détour par la comédie en jouant dans le
téléfilm Permis d’aimer de Rachida Krim.

Puis Nike me fait travailler, voyager, m’exprimer sous la direction du
chorégraphe Jamie King pour qui j’ai une sincère admiration. Ce dernier
me fait rencontrer Madonna, l’icône de la persévérance, du travail
agrémenté d’un brin de folie artistique. J’ai un profond respect pour
elle et je ne parlerai pas de consécration lorsque je l’ai rencontrée
mais danser à ses côtés dans le clip Hung Up ainsi que dans le prochain
représente une sorte de cadeau joyeux du ciel. Elle est une vraie
professionnelle, une perfectionniste… Que dire de plus !

A l’aube de 2006, je continue à laisser aller mes pas sur la route de
mon destin. J’ai plein de rêves et d’espoirs comme celui de retourner
un jour en Algérie pour créer un univers de danse et offrir à mon
peuple la chance que j’ai eue en venant en France. Je ne sais toujours
pas de quoi demain sera fait, quelles seront mes nouvelles aspirations.
Mais dans mes projets sur le long terme, si la fortune me sourit, je
souhaite au plus profond de moi travailler pour une œuvre caritative,
partir aider là où la pauvreté, la maladie et la famine déciment encore
des populations, et surtout des enfants. Pour le moment, la danse et la
comédie restent mes moteurs, ceux qui valent la peine que je m’acharne
toujours et encore même si ma nationalité algérienne (surtout sur le
passeport) me confronte régulièrement à des refus de visas et m’empêche
de voyager comme tout citoyen français. La perfection ultime n’existe
pas à mes yeux, seule l’expression du monde intérieur de chacun reste
la voie.

_________________
C'est une femme habitée par son Art !
"La danse est une passion et un art exigeant. Ce qui est important, plus que la technique et le style,
c'est la façon dont un danseur exprime sa personnalité et ses émotions."




Last edited by Joanne{webmiss2} on Thu 5 Apr - 23:35; edited 1 time in total
Back to top Go down
http://twitter.com/chica972
Marcia
Fan de Sofia
avatar

Female Number of posts : 55
Age : 27
Localisation : suisse
Registration date : 2009-01-23

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Sat 3 Oct - 15:11

C'est trop bien que tu l'ai retrouvée. Je la cherchais aussi depuis longtemps. Cette biographie est vraiment belle.

Merci
Back to top Go down
carrymoncler
Fan fresh
avatar

Male Number of posts : 7
Age : 28
Localisation : share moncler and fashion
Registration date : 2012-09-18

PostSubject: Re: Biographie à la demande...   Fri 21 Sep - 7:47

feel well
Back to top Go down
Sponsored content




PostSubject: Re: Biographie à la demande...   

Back to top Go down
 
Biographie à la demande...
Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» lettres chargées ( demande de renseignements )
» comparatif auto-édition et édition à la demande
» Biographie Emily Bronte
» un denier tournois très rare... à la demande de certains d'entre vous
» Biographie des soeurs Brontë et Cie

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
SofiaBreak :: Sofia :: Sofia-
Jump to: